Alain Souchon

Alain Souchon dans crooners francais souchon1

Poème triste et diction parfaite!

Alain Souchon né le 27 mai 1944 à Casablanca, au Maroc, est un auteur-compositeur-interprète et acteurfrançais avec une double-nationalité suisse Alors que Rockollection dont il signe le texte pour Laurent Voulzy est le succès de l’été 1977.

Alain Souchon en1978 Souchon_1978-154x300 dans crooners francais

En 1993, C’est déjà ça s’impose comme l’un des meilleurs albums du chanteur, porté par

 

 Foule Sentimentale, chanson emblématique du chanteur et clamée « Chanson des vingt dernières années » à l’occasion des vingtièmes Victoires de la Musique. La chanson-titre est choisie par Amnesty International pour la représenter. Une tournée nommée Défoule Sentimentale donnera un album live du même nom qui recevra la Victoire de la Musique de l’album de l’année 1996. De 1993 à 2003, il participera régulièrement aux concerts des Enfoirés. Cet album très attendu confirme la tendance amorcée depuis un ou deux albums de cet artiste.

 souchon11

http://www.dailymotion.com/video/x884w0

 Bye bye à bientôt

Alain Souchon et Stéphane Bern sont mes 2 crooners français préférés

******


Archives pour la catégorie crooners francais

Charles Trenet

Charles Trenet

Charles Trenet dans crooners francais

Image de prévisualisation YouTube

Charles Trenet (né  le 18 mai1913 à Narbonne – mort le 19 février 2001 à Créteil) est un poète auteur-compositeur-interprète français.

Surnommé « le Fou Chantant », il est l’auteur de nombreuses chansons restées populaires dans le répertoire francophone, parmi lesquelles : La Mer, Y’a d’la joie, L’Âme des poètes, Je chante, Douce France,La Romance de Paris, Moi, j’aime le music-hall, Le Soleil et la Lune, Fleur bleue, Le Jardin extraordinaire, Que reste-t-il de nos amours ?Il quitte Narbonne pour Paris dans les années 1930.Il se mêle au groupe d’artistes de Montparnasse. Il rencontre Antonin Artaud, Jean Cocteau et Max Jacob, auxquels il confie ses envies littéraires. S’inspirant de Pills et Tabet, il forme en 1933 le duo Charles et Johny avec son ami le pianiste suisse Johnny Hess, rencontré en 1932 au College Inn, un club de jazz. Les deux compères, familiers du cabaret Le Bœuf sur le toit y rencontrent souvent le chanteur Jean Sablon auquel ils confient l’interprétation de la chanson qu’ils composent l’espace d’un soir, Vous qui passez sans me voir, qui deviendra bientôt un succès planétaire. Il parcourt pendant près de deux ans le continent américain, du Brésil au Canada. Ce dernier voyage lui inspire plusieurs chansons, notamment Dans les Pharmacies et Dans les rues de Québec. En 1954, Trenet rentre à Paris où le public ne l’a pas oublié. Ses nouveaux succès comme La Mer écrite dans le train entre Perpignan et Montpellier ou Nationale 7 confortent sa notoriété. En revanche, la période yéyé et les années 1960 sont pour lui une traversée du désert qui le plonge dans un oubli relatif. Pour se produire, il ne trouve que des cabarets tel le Don Camillo. http://www.dailymotion.com/video/x7p2dl

************

Jacques Brel

Jacques Brel

Jacques Brel dans crooners francais

 http://www.dailymotion.com/video/xnq2b

Jacques Brel, né Jacques Romain Georges Brel, le 8 avril 1929 à Schaerbeek, une commune de Bruxelles (Belgique), est un auteur et chanteur belge. Il était également acteur et réalisateur de films. Jacques Brel a été un enfant peu intéressé par l’école, excepté par les cours de français. Il écrit à 15 ans de longs poèmes et des nouvelles, puis, à 16 ans, il crée une troupe de théâtre avec quelques copains et écrit lui-même des pièces qu’il joue en amateur au sein de la Franche Cordée (mouvement de jeunesse catholique). Amateur de musique classique (principalement de Maurice Ravelet de Schubert), il compose ses premières mélodies sans jamais avoir pratiqué la musique auparavant.

À partir de 1952, il écrit et compose ses premières chansons qu’il chante dans le cadre familial, et à diverses soirées dans des cabarets bruxellois En 1953 il réalise un disque maquette, 78 tours. Jacques Canetti l’auditionne et lui conseille de participer au festival de Knokke-le-Zoute : il s’y classe avant-dernier… À la fin d’une représentation, Bruno Coquatrix qui l’a remarqué, le félicite de sa prestation, l’invitant à lui rendre visite pour discuter d’un prochain passage.

Petit à petit, Brel trouve son style, donc son public et connaît enfin le succès lors de ses spectacles.  Entre autres particularités, Brel ne cèdera jamais à la tradition du rappel, qu’il juge démagogique. En 1957, le second 33 tours reçoit le grand prix de l’Académie Charles-Cros. C’est le succès à l’Olympia. Dès lors, les tournées s’enchainent à un rythme infernal, Brel faisant parfois plus de concerts qu’il n’y a de jours dans l’année. En 1966, il est au sommet de son art, avec un album de dix titres s’ouvrant sur Ces gens-là, Jef et La Chanson de JackyCette même année, il décide d’abandonner la chanson. Le 16 mai 1967, il donne son dernier récital à Roubaix.

Jacques est passionné d’aviation […] 220px-Atuona_Avion_Jacques_Brel_Maison_du_Jouir_Paul_Gauguin dans crooners francaisà l’aérodrome de Toussus-le-Noble, le dernier jour […] il était heureux à l’idée de s’envoler vers le Midi.  Son dernier rôle reste mythique : il campe le dépressif François Pignon, le personnage récurrent de Francis Veber, face au tueur à gages « monsieur Milan », alias Lino Ventura, dans L’Emmerdeur, à nouveau réalisé par Édouard Molinaro.

Le succès l’attend aux États-Unis d’Amérique et au Royaume-Uni.

 Le bimoteur de Jacques Brel exposé devant la « maison du jouir » de Paul Gauguin, à Atuona.

En1974, il abandonne le spectacle et part en voilier .En 1977, malgré la maladie, il revient à Paris pour enregistrer son dernier 33 tours qui paraît le 17 novembre. Après cet enregistrement, avant que, en juillet 1978, son cancer du poumon ne s’aggrave, il est rapatrié en France métropolitaine où il meurt le 9 octobre 1978 à l’hôpital Avicenne de Bobigny .

clic sur l’image

brel

*********

 

ZOREILAUSSIDANLTA - Voyage ... |
Séjours Mini Prix |
nous, de temps en temps |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon voyage en Australie
| destination bangkok
| sylvieboutillier